Echange culturel 2014 pour jeunes aïkidokas
voir la page facebook du projet facebook image

suisse   SonjaEnfants japon 

4 au 19 octobre 2014

Nos sponsors

Faites un don pour nous soutenir!
(ce lien n'est plus actif)

Dossier sponsoring

Croisière-souper de soutien sur le lac de Neuchâtel

Groupe entier President Prince web

Photo: 19 juin 2014, au musée d'Ethnographie (NE), enfants participants au voyage avec les quatre moniteurs, et, au centre, de gauche à droite, Mme Burkhalter, M. Thomas Fachinetti Vice-Président Ville NE, le Prince héritier du Japon Naruhito, M. Didier Burkhalter Président de la Confédération.

Agenda

Présentation du projet

Notre école d'aïkido existe depuis 18 ans, depuis 8 ans dans les locaux actuels. Nous avons plus de 120 membres, dont la moitié sont des enfants et 7 entraîneurs. L’année dernière nous avons ouvert une branche à Bienne -jumelée à celle de Neuchâtel- et une autre au Val-de-Ruz en printemps 2013 sous la direction d’Andreas Baumann. Dans nos écoles, une grande partie de l’investissement est consacrée à l’entraînement des enfants, leurs entraîneurs principaux sont :

 Sonja  Sonja Graf, responsable du projet, manager, responsable des cours des enfants, docteur en management de l'Université de Fribourg dans le domaine des association à but non lucratif, secrétaire générale de l’association suisse d’aïkido Eric Eric Graf, co-responsable du projet, mathématicien, docteur en statistique de l’Université de Neuchâtel, directeur général de notre école, responsable pour les cours adultes et les relations de notre école avec les autres instances régionales, nationales et internationales
 Dede Andreas Baumann, collaborateur à l’ODM, responsable de l’école au Val-de-Ruz, entraîneur enfants et adultes   Sylvain Gacond, indépendant.
Entraîneur pour enfants en formation à Neuchâtel.  

L'Ecole d’Aïkido de Neuchâtel, est membre de l’association suisse d’aïkido Aikido Switzerland où nous collaborons avec une vingtaine d’autres écoles et clubs d’aïkido en Suisse, et grâce à laquelle nous sommes liés au Hombu Dojo. Le Hombu Dojo est l’école principale à Tokyo au Japon d’où nous obtenons nos diplômes de ceintures noires reconnus internationalement.

L'ambassade du Japon à Berne soutient officiellement ce projet qui se déroule dans le cadre des 150 ans de relations diplomatiques entre La Suisse et Le Japon. Notre association soutient aussi officiellement le projet.

En 2009, avec l’aide dd'une quinzaine de membres de notre école, nous avons déjà organisé un stage international pour les 40 ans de l'Aïkikaï suisse, avec plus de 700 personnes venues du Japon, d’Italie, de France, d’Allemagne, d’Angleterre, de Serbie, de Croatie et de Hongrie, à Neuchâtel. Nous avons décidé de nous lancer pour un nouveau défi.

Le projet consiste en ce qu’une vingtaine d’enfants de notre école, a priori âgés entre 8 et 16 ans, accompagnés de moniteurs, voyagent au Japon durant la période des vacances scolaires d’octobre 2014, y restent deux semaines, pratiquent l’aïkido avec des enfants japonais, découvrent la nourriture japonaise, visitent différentes villes, temples et nature. En bref, qu’ils apprennent à connaître un peu le pays où est né l’aïkido.

Les critères de choix des enfants sont:

  • l’âge (10 à 16 ans),
  • la durée de pratique de l’aïkido,
  • l’investissement
  • et la motivation.

Nous avons aussi inclus un à deux enfants qui auront 17 ans en 2014, mais qui s’entraînent chez nous depuis déjà plus de 5-6 ans. La limite inférieure de 10 ans s'explique par le fait que les enfants plus jeunes ont été jugés trop petits pour un tel voyage sans leurs famille, par ailleurs, les enfants ayant plus de 16 ans ne sont plus vraiment des enfants. Une autre raison pour cette démarche est que les enfants au Japon, avec lesquels nous aurons un contact, ont entre 11 et 16 ans.

Les enfants ne voyageront pas seuls; quatre moniteurs vont les accompagner, il s’agit des entraîneurs principaux de notre école présentés ci-dessus et que les enfants connaissent bien. Il y aura donc environ un adulte pour 5 enfants.

Le voyage est prévu en automne 2014. Les mois de septembre et d’octobre sont les mois recommandés pour les voyages au Japon, avec des températures entre 20 et 29°C. Les enfants seront en vacances (4 au 19 octobre 2014), et nous aimerions organiser ce voyage sans nécessité de prendre des jours de congé d’école pour les enfants. 

Plan du voyage

Depuis Zurich, nous prendrons le vol pour Tokyo, la capitale du Japon. Le Japon est à 9601 km, donc un voyage d’au minimum 12 heures de vol (si direct). Nous planifions de rester à Tokyo quelques jours. Là-bas se trouve notre maître, Maître Ikeda, avec lequel nous avons déjà prévu et organisé un ou deux entraînements entre nos enfants et les enfants qui font de l’aïkido là-bas. A Tokyo se trouve aussi le Hombu Dojo, ou l’école principale de l’aïkido mondial. Nous désirons organiser un entraînement au Hombu Dojo, avec des instructeurs mondialement connus.

Après Tokyo, nous descendrons à Kyoto (ancienne capitale), et dans cette région nous resterons 4 à 5 jours. Ensuite nous irons à Ayabe, ville où O’Sensei, fondateur de l'Aïkido, est enterré et lieu de naissance de l’Aïkido, où nos amis du centre Oomoto nous ont invité pour nous héberger 2 ou 3 nuits. L’Oomoto est une branche du shintoïsme, qui est un courant idéologique auquel O’Sensei a appartenu. Cette «religion» est basée sur le respect envers la nature et l’égalité entre les gens de toute race ou religion. Ils utilisent offciellement les langues japonais et esperanto.

En octobre 2013 à Ayabe, les responsables du projet ont déjà eu une séance d'organisation avec le directeur de l'école secondaire Kanbayashi: les enfants de l'école d'Aïkido de Neuchâtel pourront s’entrainer ensemble à l’aïkido avec leurs homologues japonais d'Ayabe, et dans des ateliers s’essayer à la calligraphie et l’origami, et enfin à travers ces activités communes se créer de nouveaux amis. Après Ayabe nous terminerons notre voyage à Osaka, d’où nous retournerons à Zurich.

Organisation

Une partie de l’hébergement lors de notre voyage (3 jours) est déjà organisée avec nos contacts à Ayabe. La partie principale sera co-organisée avec un bureau touristique japonais et/ou suisse (les offres sont en cours). Nous attendons des précisions sur le voyage avec les coûts estimés. L'agence de voyage choisie prendra en charge tout notre voyage, depuis l’atterrissage à Tokyo, jusqu'au vol de retour, avec logement et nourriture, excursions, guide de voyage et transfert en bus.

Budget actuel (mis à jour, 17.08.2014)

Nous devons encore affiner l'organisation exacte du voyage pour avoir un budget plus détaillé. En ce moment, sur la base de offres actuelles reçues des agences de voyage, le budget est le suivant:

Description

Frais moyens par personne

Frais généraux

Coûts totaux par personne

Transports aérien Zurich-Tokyo et Osaka-Zurich ; assurances ; hôtels au Japon ; repas ; déplacements au Japon

3’711

 

Frais d’organisation 

 

2’000

TOTAL

26 x 3’711

+ 2’000

98’486

Réserve & imprévus (15% du budget total)

14’773

COÛT TOTAL DU PROJET

113'259 CHF

     

Financement

 

Sponsoring

62’109

Contributions parents et familles + donations de privés + ventes et activités des enfants

36’232

Total financé au 17.08.2014

98’341

Total restant à financer

14’918 CHF

Notre idée est d’offrir aux enfants de notre école ce voyage comme un cadeau!

Nous ne demandons pas aux parents de financer ce voyage. L'école d'Aïkido de Neuchâtel ne peut pas non plus payer ce projet. Autrement dit, la réalisation de ce projet dépend de si nous trouverons les sponsors nécessaires intéressés de financer cette expédition.
Nous souhaitons avoir 90% de notre budget couvert avant le 1er juillet 2014 pour pouvoir le réaliser. Dans le cas contraire, nous serons dans l’obligation de l’annuler.

Couverture actuelle du budget

barometre

Exigences envers les enfants participants

  • Les enfants voulant participer doivent continuer de s’entrainer en aïkido, au minimum 1 fois par semaine jusqu’au départ pour le Japon. La plupart des enfants font bien plus que cela.
  • La deuxième demande concerne la langue. Au Japon, la plupart des gens parlent seulement japonais, un peu anglais et certains que nous rencontrerons esperanto. En principe, certains enfants ont déjà appris les bases de l’anglais à l’école. Nous voulons organiser 2 ou 3 samedis matins, au Dojo, pour présenter les bases de l’esperanto et du japonais. Ceci afin que les enfants puissent apprendre le minimum vital de mots. Il ne s'agit pas de forcer les enfants à apprendre une nouvelle langue. L’idée est plutôt de montrer un petit effort afin de donner une image de politesse en sachant dire: Bonjour, Merci, etc. en la langue nationale du Japon.
  • L’accord de principe et formel des parents.

 

Pour toutes les questions, n’hésitez pas à nous contacter !