Progression et niveaux en Aïkido

En aïkido, le passage de grade existe mais, visuellement, seul le port du hakama (pantalon traditionnel japonais) permet de se figurer la progression d’un pratiquant. Le but premier des examens est de se donner l’occasion de fixer le savoir acquis durant les entraînements. Il est bon que le passage d’un grade motive l’élève à progresser. Mais il ne doit jamais faire naître un sentiment de supériorité envers celles et ceux qui ont un grade inférieur ou pas encore de grade (mukyu).

Une ceinture «de plus» accroît la responsabilité de l’élève. En effet, il devient ainsi responsable de transmettre son savoir correctement aux moins avancés.


Il existe deux types de grades en Aïkido:

  • Les KYU (ceintures blanches): dix grades différents du 10e Kyu (débutants) au 1er Kyu (dernière ceinture blanche avant la noire). Le 10e, 9e, 8e et 7e Kyu se passent au dojo et ne sont décernés qu’aux enfants (les adultes commencent au 6e Kyu), les grades suivants se passent lors de stages de week-end. Le responsable technique de l’école est responsable de la délivrance de ces grades.
  • Les DAN (ceintures noires): l’examen est régional, voire national, et est reconnu par Aïkido Switzerland et le Hombu Dojo (centre mondial de l’aïkido au Japon). Il faut être âgé de seize ans au moins pour se présenter à l’examen de la ceinture noire.


ImageAge pour pratiquer: L’expérience et la pratique ont montré que l’aïkido convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Les techniques d’Aïkido privilégient la souplesse plutôt que la force. Dans nos écoles, on peut pratiquer à partir de cinq ans.


Risques: L’Aïkido est une discipline où les accidents sont très rares.

Nombre d’entraînements par semaine: L’Aïkido peut se pratiquer une ou deux fois par semaine ou même chaque jour dans nos écoles. Des stages régionaux, nationaux ou internationaux organisés soit par l’école soit par l’ACSA (Association Culturelle Suisse d’Aïkido) ou d’autres associations d’aïkido sont l’occasion de rencontrer d’autres pratiquants et de cultiver l’ouverture d’esprit.